Tiger Reserve

I__00121

Population of all wild life species have been steadily increasing in Kaziranga(please see Population Estimation). Tiger population density in Kaziranga National Park has been one of the highest in India (So in the World) as supported by several scientific studies- Karanth (1995), and a recent(2008-09) study undertaken by the Kaziranga Tiger Reserve Management in collaboration with Aaranyak, a premier local environment and wildlife NGO.

This is attributed to strong protection measures taken by the management , which has helped in increased population of herbivores serving as strong and adequate prey base. As tiger population in India as well as in the World has decreased in a alarming rate compelled the Government to take necessary measures. Declaration of Kaziranga National Park along with some contiguous area is result of this concern. Tiger Reserve Map of Kaziranga

Share us with all
FacebookLinkedinTwitterGoogle PlusEmail

One Response to Tiger Reserve

  1. Le Parc national de Kaziranga se trouve dans l’Etat d’Assam en Inde, à l’est de l’Himalaya. Il est passé de Réserve naturelle à Parc national en 1974.

    Il est inscrit au patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO. Ce parc accueille des espèces particulièrement sensibles, sur la planète.

    Vous pourrez au cours d’excursions ou de safaris photos (bien sûr !) admirer de loin des rhinocéros indiens, des tigres (le parc est d’ailleurs Tiger Reserves depuis 2006), des buffles d’eau, des macaques d’Assam et des dizaines d’autres animaux tout aussi étonnants les uns que les autres.

    Le Parc de Kaziranga est également classé Zone importante pour la conservation des oiseaux par Bird Life International. Il s’agit de l’un des Parcs nationaux parmi les plus importants du monde. Il a été classé Reserved forest dès 1905 et a donc déjà 110 ans ! L’anecdote est intéressante. Sous l’influence anglaise, la population s’était mise à cultiver le célèbre thé Assam dans la région.

    L’expansion de cette culture avait mis en danger la faune et la flore en raison de la déforestation. L’épouse du vice-roi des Indes, Mary Victoria Leiter, s’est émue de cette situation après une visite durant laquelle elle n’avait observer que des traces de rhinocéros et non plus les animaux alors en voie de disparition. Elle a donc entrepris de motiver son époux ainsi que les autorités locales.

    C’est ainsi que le Parc a été créé. Ses paysages sont variés, ils présentent à la fois d’immenses roselières, des marécages, des prairies d’herbes à éléphants ainsi qu’une forêt tropicale. Le Brahmaputra longe le Parc et ses rives offrent des zones protégées pour la faune et la flore.

    La saison de la mousson s’étend de juin à septembre. Les inondations très importantes renvoient les animaux à l’extérieur de la zone protégée, créant ainsi occasionnellement des problèmes avec les habitants. Le Parc est fermé durant la mousson.

    Le tourisme dans le Parc de Kaziranga est strictement raisonné. De prestigieux hôtels se trouvent à proximité, des pavillons et des gîtes sont répartis à l’intérieur du Parc.

    Les randonnées libres y sont interdites en raison des animaux sauvages et des nombreux prédateurs. Les expéditions sont encadrées par des gardes assermentés, elles conduisent à des tours d’observation. Des safaris photos sont également organisés, tous accompagnés de représentants officiels du Parc.

    Vous pourrez y découvrir les éléphants d’Asie dont le Parc est un des habitats privilégiés mais aussi plusieurs espèces de cerfs, des sangliers, des pangolins, des ours, des renards du Bengale, des dizaines de variétés d’oiseaux comme les oies naines, les marabouts, les calaos, les tisserins, les vautours indiens et tant d’autres. La biodiversité y est absolument remarquable.

    Un gros travail d’information et d’éducation est effectué par le Parc du Kaziranga auprès des populations et des touristes afin de préserver le patrimoine tout à fait exceptionnel, l’une des plus belles richesses de la planète .

Leave a Reply

Switch to our mobile site